• Méditation et principe Reiki : Gagner sa vie honnêtement

    35a.jpg

    Parmi les principes Reiki sur lesquels on peut s’exercer à méditer, il en est un qui concerne notre travail : «Aujourd’hui, gagne ta vie honnêtement ». Comment comprendre ce précepte et ses implications dans notre vie quotidienne ? Faisons le point…

    Gagner sa vie sans la perdre

    Deux principaux sens se dégagent de cet énoncé, et laissons justement la parole à Christophe Roux qui en parle dans son ouvrage sur le Reiki.

    « Selon Hawayo Takata, il s’agit du travail permettant de gagner sa vie. Selon le Reiki japonais (« Travaille diligemment ») il est question de travail spirituel sur soi-même, par exemple la pratique de la méditation gassho matin et soir. »

    Dans la première compréhension de ce principe, on s’efforcera de trouver un emploi qui ne nuise pas à autrui. Cela signifie être toujours honnête et sincère dans ce que l’on fait : travailler avec enthousiasme si possible, donner toujours le meilleur de soi-même pour rendre un travail optimal, etc. On comprend aussi que si l’on est fidèle à ses engagements, on ne va pas prendre un poste qui exploite l’environnement abusivement ou qui manipule la crédulité d’autrui.

    Dans certaines activités où l’on est son propre « patron », il faut connaitre l’équité. Ne pas demander des sommes astronomiques pour apporter une forme de thérapie ou une autre, comme cela est parfois constaté dans bien des domaines, même dans les thérapies énergétiques et le développement personnel.

    Vu par la tradition japonaise, travailler diligemment, sous-entend que l’on soit en permanence en recherche d’évolution intérieure. Il s’agit non plus, du travail externe/matériel mais d’un lent et patient cheminement intérieur. Même là, rien ne se fait tout seul : chaque jour est un nouveau travail en soi qui draine, au fil des expériences heureuses ou douloureuses, des leçons de vie qui nous permettent d’avancer sur la voie spirituelle.

    Gagner sa vie sans la perdre, c’est aussi attribuer une juste place au travail : ni trop, ni trop peu. Il faut trouver l’équilibre parfait pour consacrer du temps au travail, à la famille, aux amis, et – cela n’est pas égoïste – à soi. Celui qui travaille jusqu’à s’abrutir se réveillera un jour en s’apercevant que sa vie est passée et qu’il n’a pas vu grandir ses enfants ou qu’il n’a pas été suffisamment disponible pour ses amis. Au niveau de la santé physique, cela se répercute souvent sur le corps et occasionne des troubles de la santé. Il est donc important d’insister sur un juste équilibre pour gagner sa vie sans la perdre.

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :